Ordonnance médicale : le senior victime d’une sur-prescription

Selon une enquête menée par « l’Association de consommateurs – UFC Que Choisir » sur la base de 347 ordonnances médicales de personnes âgées de plus de 75 ans, les seniors sont victimes d’une sur-prescription. Les prescriptions analysées comptent en moyenne 9 médicaments, jusqu’à 21 médicaments.

L’Association Que Choisir alerte que 40% de l’échantillon d’ordonnances étudié contient des médicaments potentiellement dangereux et « déconseillés » pour les personnes âgées.

Devant les dangers de cette surprescription, les enquêteurs réclament que la « déprescription » doit être incluse dans les critères de rémunération à la performance des médecins, et que la Haute Autorité de Santé fasse de ce sujet une priorité de travail.

Chiffres-clés de l’enquête :

 

  • Près de 350 ordonnances et 3000 médicaments analysés
  • En moyenne 9 médicaments par ordonnance
  • Jusqu’à 21 médicaments par ordonnance
  • 4 ordonnances sur 10 potentiellement dangereuses pour les personnes âgées
  • Les dépenses de médicaments ont atteint en France 33,5 milliards d’euros en 2013

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *