Mieux entendre et communiquer, même au grand âge

« Mieux entendre et communiquer, même au grand âge » . C’est le titre du nouveau guide lancé par l’association « La Journée Nationale de l’Audition » (JNA) à l’occasion de la Journée Nationale de l’Audition, le 12 Mars 2015.

Dans un premier temps les auteurs du guide, Dr. Mireille Tardy – Orl – Phoniatre et Sébastien Lazzarotto – Orthophoniste, expliquent de façon sommaire ce qu’ils ont appelé le « travail » de la faculté de l’audition, à savoir : la perception, la reconnaissance et la compréhension du monde sonore.

Cette introduction permet de comprendre les altérations fréquentes de l’audition chez les personnes âgées, notamment lorsqu’elles sont atteintes d’une maladie dégénérative, ou en cas de maladies cérébrales. Le traitement de l’information sonore par les centres nerveux est dans ce cas incorrect, le circuit audiophonatoire est altéré, ce qui entraîne la perturbation du langage.

Ensuite, le guide passe en revue des définitions techniques pour mieux comprendre le langage et sa relation avec l’audition et l’impact d’un éventuel déficit auditif sur le bien-être des seniors et des plus jeunes : mauvaise compréhension de consignes, échanges quotidiens perturbés, difficultés scolaires, problèmes de location du danger sur la route par exemple…

Enfin les auteurs mettent l’accent sur l’importance d’un dépistage auditif à tous âges afin de prévenir les difficultés et proposer les solutions adéquates. Dans ce cadre, les prothèses auditives, ou audio-prothèses, sont de plus en plus performantes et esthétiques. Les spécialistes peuvent faire appelle également aux traitements médicaux et chirurgicaux, voire même un implant cochléaire dans les cas les plus graves.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *